Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 16:31
AASP, passage de C en B : Des miettes !!!

 

19 postes en 5 ans sur quelques 140 agents ayant passé le même concours !
  

Pourtant la DEVE, quand elle le veut réellement sait être plus efficace, la preuve : 

                 - Tous les encadrants des « cantonniers », la DEVE les a fait passer de C en B…..

                 - Tous les encadrants des fossoyeurs, la DEVE les a fait passer de C en B…..

                 - Tous les animateurs prévention, la DEVE les a fait passer de C en B….

 

Et pour la surveillance, quel est le bilan social de la DEVE ?

 

Le bilan social de la DEVE pour la surveillance, c’est ZÉRO POINTÉ !!!

 

Pour mémoire : c’est le SUPAP-FSU qui s’est battu et a obtenu le doublement des postes d’AASP : pas la DEVE !!! Le SUPAP-FSU !!!

 

De cette victoire la DEVE en a fait une défaite pour de nombreux AASP en les reléguant à un rôle d’adjoint malgré un concours d’AASP identique à celui de leur collègue responsable de brigade !!!

 

Si l’utilité de la surveillance dans les espaces verts n’est pas à démontrer !!!

L’inutilité du 103 avenue de France pour la surveillance est une évidence !!!

 

Avançons plus loin dans ce triste bilan :

 

La DEVE, va, une fois encore, continuer à malmener la surveillance mais, bien évidemment, au nom des grands principes et des bons sentiments ; la preuve :

 

- Afin de pouvoir espérer être présélectionné comme éventuel futur TTPS, l’AASP doit envoyer un CV (rien que ça !!) et une lettre de motivation aux Divisions qui l’intéresse afin de subir une première… « Sélection » !

 

- La DEVE fera un premier …tri ! Pour éviter la trappe aux ambitions, il serait judicieux de ne pas contrarier le chef ni les chefs du chef !

 

Pourtant :

 

Des AASP servent comme encadrant depuis parfois plus de 20 ans : peu importe !

 

Ils ont passé deux concours (le premier pour être AAS et le second pour être AASP (échelle 5 !!) : peu importe !

 

Ils ont de bon dossier administratif : peu importe

 

Les rescapés seront ensuite « auditionnés » par une commission…directoriale !!!

 

- L’objectif « serait » de choisir les meilleurs parmi ceux vu, mal vu, bien en cour, mauvais courtisan, bref du tri…sélectif !! Même à l’époque « corse » (Tiberi) ou, un peu avant, corrézienne (Chirac) le cynisme était plus discret !!!

 

Ayant ainsi fait son marché, la DEVE, fera valider son choix par la CAP des TTPS. Dans les faits, la DEVE réduira ainsi les élus du personnel et l’adjointe au Maire qui préside la CAP à un simple rôle de chambre d’enregistrement ! Un invisible drapeau indépendantiste flotterait-t-il sur le 103 avenue de France ? La question semble pouvoir être posée !!!

 

La DEVE vient de dépenser beaucoup d’argent dans une enquête dont la principale conclusion pour la surveillance a été de «découvrir» «le mal d’être de la surveillance».

 

La DEVE se pose t-elle les bonnes questions et se donne t-elle les moyens de régler la problématique de ce « mal être de la surveillance » la réponse est évidente : NON !!!

 

Il est vrai, depuis la DEVE a trouvé la solution miracle !!! Le SUPAP-FSU s’en réjouit !!!

 

Comme quoi quand la DEVE veut, elle peut !!! Une commission sera mise en place pour « accompagner » les agents en mal de vivre, le cynisme de la DEVE n’ayant pas de limite cette commission sera encadré par des « cadres » de la DEVE….

 

Le SUPAP-FSU a un remède plus efficace à proposer à la DEVE :

 

- Une reconnaissance enfin affichée par des faits (déroulement de carrière, promotions internes en hausse, traitement équitable avec les autres corps de métier…).

 

 

Mais la DEVE étant ce quelle est aucune solution miracle pour le corps de la Surveillance, nous ne sommes pas la première préoccupation et priorité de la DEVE !!!

Alors un seul mot d’ordre :

BARRONS NOUS !!!

 

Paname le 18 février 2013

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans DEVE - AAS
commenter cet article

commentaires