Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 21:23

URGENT ! CDN DANGER :

Promotion Zéro pour les trois ans à venir !!!

 

Lors de la dernière réunion avec la DRH ce mercredi 19 septembre,

La Ville propose la nomination, dans les trois ans à venir des seuls agents

issus de concours (environs 125) donc aucun CDN !!!

Explication : les CDN ayant été recrutés sans concours ne pourront pas

bénéficier de ces nominations !!!

Cette attitude de la Ville est inacceptable ! Une réponse dure, si nécessaire

brutale, s’impose !! La première réaction du Supap a été d’occuper la DRH

jeudi matin !!

Nos collègues des Parcs et jardins, des Mairies, bâtiments administratifs et

de la Bourse du travail seront des centaines lundi 24 Septembre à 10 heures

place de l’Hôtel de Ville pour réclamer notre dû :

Le reclassement de tous les personnels de la surveillance (Mairies,

Bâtiments, Cimetières, Parcs et Jardins, CDN, Bourse du

Travail….) aux échelles 4, 5 et 6 !!!

Pas un seul CDN ne doit manquer ce rendez vous pour obtenir

enfin une carrière digne de ce nom !!!

Demain sera ce que nous en ferons !!!

Lundi 24 à 10 heures place de l’Hôtel de Ville

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Archives DPP
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 20:17
Ce jeudi 20 septembre,

La DRH a été envahie !!

Une quarantaine d’agents est venue

Manifester le raz le bol de la surveillance!!

 

 

 

Pourquoi ? :

 

Mercredi la DRH, recevait les organisations syndicales.

 

Mercredi la DRH, une fois encore, a manifesté son absence totale de considération pour la Surveillance !!!

 

Mercredi la DRH a réaffirmé vouloir maintenir l’échelle 3 comme début de carrière pour les AAS !!!

 

Cela est inacceptable !

Les agents veulent une carrière s’échelonnant

De l’échelle 4 à l’échelle 6 !!!

 

 

Une DRH enfin sociale dans une Mairie qui se dit Socialiste :

Ce n’est pas trop demander !!!

 

RENDEZ-VOUS de TOUTE LA SURVEILLANCE

 

LUNDI PROCHAIN,

 

24 SEPTEMBRE à 10 HEURES

 

PLACE DE L’HÔTEL de VILLE !

 

IL FAUT QUE LE MAIRE ET LE CONSEIL DE PARIS

 

CESSENT DE NOUS IGNORER !!!!

 

 

Paname le 20 septembre 2012

 

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 18:38
A TOUS LES PERSONNELS DE LA SURVEILLANCE ! 

 

 

Ce mercredi 19 septembre,

 

Suite aux actions revendicatives du SUPAP-FSU du mois de Mai,

 

Le SUPAP-FSU a été reçu par la DRH pour parler de l’évolution de la carrière des agents de la surveillance.

 

La DRH veut maintenir l’échelle 3 comme début de carrière pour les personnels de la surveillance !!!

POUR LE SUPAP-FSU CELA EST INACCEPTABLE !!!

 

La Ville affirme « négocier » avec les syndicats : faux !

La Ville fait des réunions pour donner l’illusion de discuter : Vrai !

La Ville essaye de donner l’apparence « d’un dialogue avec les partenaires sociaux»!

La Ville veut imposer ce qu’elle a déjà décidé avant «le pseudo dialogue social» : Vrai !

 

Le SUPAP-FSU a, encore une fois, dit à la DRH que les personnels de la surveillance ne veulent pas de l’échelle 3 !!!!

 

Le SUPAP-FSU a, encore une fois, dit à la DRH que les personnels de la surveillance veulent une carrière linéaire (avec un passage automatique) des échelles 4, 5 et 6 !

 

Une seule réponse s’impose, tous les personnels de la surveillance de la DEVE, de la DPP et de la Bourse du travail doivent venir manifester colère et détermination face à un tel mépris !

 

RENDEZ-VOUS A TOUTE LA SURVEILLANCE

 

LUNDI PROCHAIN,

 

24 SEPTEMBRE à 10 HEURES

 

PLACE DE L’HÔTEL de VILLE !

 

IL FAUT QUE LE MAIRE ET LE CONSEIL DE PARIS

 

CESSENT DE NOUS IGNORER !!!!

 

 

Paname le 19 septembre 2012

 

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 16:44

Indemnite-de-fonction-des-AASP.jpg

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Archives DPP
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 10:59

 

 

LUNDI 24 SEPTEMBRE : GRÈVE GÉNÉRALE !!!

PERSONNELS DE LA SURVEILLANCE :

10 HEURES PLACE DE L’HÔTEL DE VILLE

DEVE, DPP, Bourse du Travail, DILT :

GRÉVE GÉNÉRALE !!!

 

 

 

Nous voulons un reclassement immédiat et sans condition pour tous les personnels de la surveillance :

 

   ► L’échelle 4 pour tous les agents qui sont encore à l’échelle 3 !

   ► L’échelle 5 pour tous les agents qui sont encore à l’échelle 4 !

   ► Pour tous les AAS de 2ème et 1er classe une carrière linéaire de l’échelle 4 à l’échelle 6

   ► Les encadrants doivent passer en B pour libérer enfin les échelles 5 et 6 !!!!!!

 

La DRH, dans sa grande « générosité » veut bien condescendre à « augmenter » le nombre d’agents qui pourrait passer de l’échelle 3 à l’échelle 4 ! Se contenter de cette « augmentation », c’est valider, implicitement, le maintien de l’échelle 3 comme début de carrière pour les AAS : POUR LE SUPAP-FSU CELA EST INACCEPTABLE.

 

   ○ Les Directeurs passent et font leurs belles carrières sur notre dos !!!

   ○ Les politiques nous font leur baratin sur les plateaux de télé !!!

   ○ Les uns et les autres vivent bien : NOUS PAS !!!

 

Nous en avons assez de tous ces beaux parleurs qui prêchent la modération salariale aux smicards que nous sommes mais qui eux sont très bien payés !!! ET NOUS ???

 

   ► ET NOUS ? TOUJOURS SMICARD !!!

   ► ET NOUS ? TOUJOURS INSULTÉS ET AGGRESSÉS !!!

 

ALORS : PAYEZ NOUS CORRECTEMENT !!!

 

ECHELLES 4, 5 et 6 pour les agents de base !!!

 

Lundi 24 Septembre 2012

Tous ensemble à 10 heures place de l’Hôtel de Ville !!!

Toute la surveillance : DEVE, DPP, Bourse du Travail, DILT !!!

Toute la surveillance, tous ensemble pour réclamer notre dû !!!

Toute la surveillance, tous ensemble pour hurler notre colère !!!

                  Un préavis de grève d’une journée a été déposé pour le lundi 24 septembre 2012

Paname le 07 septembre 2012

 

Repost 0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 11:32


                                                                 Madame Régine ENGSTRÖM

                                                                 Directrice,

                                                                 Direction des Espaces Verts et de l’Environnement

                                                                 103 avenue de France

 

                                                                  75013 PARIS

 

                                                                  Paris le 29 Août 2012

 

 

Objet : Organisation de la Toussaint dans les cimetières parisiens.

 

 

 

Madame la directrice,

 

Nous accusons réception de votre courrier en date du 18 juillet par lequel vous nous donnez enfin votre position sur un problème que nous vous avons signalé depuis près de 3 ans.

 

Nous vous avions en effet demandé de bien vouloir annuler l’obligation de service, pour le jour de la Toussaint, que vous avez imposé en mars 2009 à tous les personnels de la surveillance affectés dans les cimetières gérés par votre Direction. Cette obligation, qu’aucun problème réel de service public n’imposait est, de toute évidence, une entrave à la participation aux offices religieux le jour de la Toussaint ainsi d’ailleurs qu’au recueillement sur les sépultures.

 

La liberté de conscience, notamment sur le plan religieux, n’est certes pas remise en cause par votre administration mais, et cela est plus subtil, vous interdisez aux personnels des cimetières et de confession chrétienne, la liberté de la pratique religieuse le jour de la Toussaint. En cela nous considérons que vous ne respectez pas l’esprit de la loi de 1905 sur la laïcité.

 

Votre courrier nous met en colère et nous indigne car nous n’acceptons pas que l’administration, sous le prétexte du service public, affirme de grossières contre-vérités :

 

Avant 2009 et pendant des décennies, en des temps où la fréquentation des cimetières le jour de la Toussaint était plus importante que maintenant, aucune obligation de service n’était imposée aux personnels de la surveillance et ces personnels ont pourtant toujours été en nombre suffisant pour assurer l’accueil et la sécurité des familles le jour de la Toussaint. Laisser entendre le contraire, c’est mentir.

 

Concernant votre autre affirmation relative « au volontariat pour d’autres fêtes religieuses dans certains cimetières », il s’agit, là encore d’une affirmation fallacieuse car les agents subissent, dans les faits, un volontariat imposé.

 

Le service public dont nous sommes les acteurs en tant que fonctionnaires et les défenseurs en tant que citoyens, ne doit pas servir de prétexte au sectarisme et à une idéologie quelque peu anti-religieuse.

 

Se déclarer tolérant et respectueux, c’est louable, l’être dans les faits, c’est mieux.

 

Nous vous prions d’agréer, Madame la directrice, nos salutations distinguées.

 



                                                                                              Le Secrétaire

 

                                                                                         Francis LANCKRIET

 

 

Copie :

- Monseigneur André VINGT-TROIS

  Cardinal Archevêque de Paris.

- Monsieur Gilles BERHEIM

  Grand Rabbin de France.

- Monsieur Dalil BOUBAKEUR

  Recteur de la mosquée de Paris.

- Monsieur Dominique BAUDIS

  Défenseur des Droits.

- Monsieur Bertrand DELANOË

  Maire de Paris.

- Madame Maïté ERRECART

  Adjointe au Maire.

- Madame Fabienne GIBOUDEAUX

  Adjointe au Maire.

- Mesdames et Messieurs les Présidents de groupes politiques

  Au conseil de Paris.

- Madame BÉDAGUE-HAMILIUS

  Secrétaire générale de la Mairie de Paris.

- Les personnels.

 

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Archives DEVE
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 22:06

Personnels de la surveillance DPP, DEVE… !

 

Ce dimanche 26 août

 

Pas de trêve estivale pour l’action revendicative !!

 

Opération coup de poing au parc floral de Paris !

 

Pas de trêve estivale pour les échelles 4, 5 et 6 !

 

 

 

Ce dimanche 26 août, plus d’une quarantaine de militants du SUPAP-FSU ont bloqué les caisses du Parc Floral de Paris.

 

Notre slogan de la journée était :

 

« Pas d’argent pour la surveillance donc pas d’argent pour la Ville ! »

 

Des milliers d’usagers ont été contents de pouvoir accéder gratuitement au parc floral.

 

Notre grande surprise est venue de la grande solidarité du public pour nos difficultés avec le Maire de Paris. Beaucoup, ont manifesté sympathie, solidarité et encouragements pour notre action. De nombreuses personnes ont fait part de leur incompréhension devant une telle indifférence de la part d’une municipalité qu’ils croyaient plus attentive aux problèmes sociaux.

 

Les personnels de la surveillance en ont assez d’être victimes de l’indifférence des politiques et de la suffisance des castes administratives :

 

Pour eux : des gros salaires, grosses primes, belles carrières… ! 

Pour nous : le SMIC, petites primes, pas de carrière, insultes et agressions… !

 

Personnel de la surveillance, nous avons rendez-vous le 24 septembre à 10 heures place de l’Hôtel de Ville pour montrer à l’administration d’en haut la colère et la détermination de l’administration d’en bas !

 

En attendant, pas de trêve mais d’autres opérations surprises pour « nos chers » privilégiés… !

Paname le 27 août 2012

 

Repost 0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 04:38

Mission Sécurité et Gestion de Crise 

 

Affaire suivie par : Muriel EMELIN

Tel. : 01 4071 76 77

 

                                            N/Ref: Votre courrier en date du 9 juillet 2012

 

                                            Paris, le 10 juillet 2012

Monsieur,

Par courrier en date du 9 juillet 2012, vous avez appelé mon attention sur l'état des

assermentations au titre de l'article 108 des agents d'accueil et de surveillance de la DEVE.

Je souhaitais porter à votre connaissance les éléments suivants:

d'une manière générale, la verbalisation ne constitue pas le cœur de métier des AAS de

la DEVE, dont la pratique professionnelle repose avant tout sur l'accueil et la médiation.

Leur activité de verbalisation s'exerce en dernier recours et ponctuellement, compte-tenu du

caractère globalement familial du public accueilli dans les jardins.

• à ce jour, 1 029 dossiers d'assermentation ont été constitués par la mission sécurité et

gestion de crise, dont 220 concernant des agents qui ont quitté la direction et 14 des agents

n'ayant pas vocation à être assermentés, soit en raison de leur prochain départ à la retraite,

soit que leur agrément ait été refusé par le Tribunal de Grande Instance.

• En ce qui concerne les 795 agents en activité à la DEVE et ayant vocation à être

assermentés, 521, soit 66 % ont d'ores et déjà prêté serment. 62 agents sont en attente

d'agrément du Tribunal de Grande Instance et 212 doivent encore être formés.

La constitution des dossiers administratifs des agents en attente de formation a été initiée en

février dernier auprès des divisions et conservations. Les échelons territoriaux des services

d'exploitation ont également transmis à la mission sécurité et gestion de crise la liste des agents

devant être assermentés en priorité, par exemple les chefs de brigade et adjoints nouvellement

recrutés, qui doivent être en mesure d'encadrer le travail de leurs agents verbalisateurs. Les

formations en elles-mêmes débuteront à la fin de l'année 2012.

Les étapes suivantes du processus d'assermentation (agrément notamment) ne relevant pas de

la collectivité parisienne mais des services de police et de justice, il n'est pas possible pour la

DEVE de s'engager sur une échéance précise en la matière. Je vous informe enfin qu'une

prestation de serment est programmée en septembre, et que l'ensemble des AAS formés,

agrées, mais non encore assermentés, seront convoqués à cette occasion. Cette situation

concerne sept agents.

 

En ce qui concerne l'annulation des procès-verbaux de contravention dressés par les agents

d'accueil et de surveillance, je rappelle que seuls des motifs liés à des fautes de formalisme

peuvent entraîner leur annulation par la MSGC. Vous trouverez en annexe les statistiques 2011

et 2012 des procès-verbaux annulés après première vérification pour faute de formalisme. Je

précise que l'ensemble des PV, valides ou pas, est transmis au service de traitement des

contraventions de la Préfecture de Police, qui effectue un deuxième contrôle de formalisme.

D'une manière générale, aucun procès-verbal valide n'est annulé sans l'accord de l'agent

verbalisateur, sollicité auprès de son chef de brigade.

 

Vous pourrez constater, au vu des statistiques des procès-verbaux annulés pour faute de

formalisme, que les efforts ne doivent pas se cantonner à l'assermentation de nouveaux agents

verbalisateurs, mais également viser à l'amélioration de l'efficacité de l'activité de verbalisation

des agents déjà assermentés. A cette fin, la mission sécurité et le service d'exploitation des

jardins ont élaboré un guide de la verbalisation présentant les renseignements à mentionner

dans chaque rubrique, le libellé exact de l'ensemble des infractions verbalisables au titre du

RGJB (réactualisées en fonction du contenu du nouveau règlement de 2010) et des facs similés

de procès-verbaux correctement renseignés ou présentant des fautes de formalisme. Ces

documents, largement diffusés, ont été intégrés dans les cahiers de procédure « Qualiparis

DEVE ». Par ailleurs, des demi-journées de formation continue ont été dispensées par le

Technicien de la Surveillance Spécialisée affecté au service central d'exploitation des jardins

auprès des brigades qui en ont exprimé le besoin. Une session de sensibilisation aux règles de

formalisme, ciblant plus particulièrement les divisions dont les taux de PV annulés en première

vérification sont les plus élevés, sera également organisée.

Enfin, l'officier de police judiciaire référent pour les contraventions agents de la Ville de Paris

chargés d'un service de police est le service de traitement des contraventions de la Préfecture

de Police, auquel l'ensemble des procès-verbaux dressés par les AAS de Ia DEVE est transmis.

Je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de ma considération distinguée.

Le chef de la Mission Sécurité et Gestion de Crise

 

Muriel EMELIN

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Archives DEVE
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 09:25

Enquête de satisfaction sur les espaces verts

 

 

Que pensez-vous des espaces verts de la Ville de Paris ?

 

Votre avis est essentiel pour les améliorer en permanence. Consacrez-nous quelques minutes pour nous donner votre avis et nous aider à mieux comprendre vos besoins et vos attentes.

 

Les réponses que vous communiquerez resteront anonymes et confidentielles.

 

Nous remercions la DEVE et Qualiparis pour cette magnifique enquête !

dont voici le lien.

 

ENQUÊTE

ET NOUS ! ET NOUS !!! simple AAS notre avis ne compte pas ?..........

voici quelques images de cette enquête et quelques réponses.

enquete paris DEVE
enquete paris DEVE 02

 
enquete paris deve 03

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Archives DEVE
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 23:00

Agents d’Accueil et de Surveillance : Alerte fiscale !!!!

 

Heures supplémentaires

=

Impôts supplémentaires !

 

La « re-fiscalisation » des heures supplémentaires sera rétroactive à compter du 1er janvier 2012 !

 

Mais qui va payer cet impôt supplémentaire ??? Les riches ??? Non !!!

 

NON ! Mais toutes celles et tous ceux qui, pour joindre les deux bouts, sont obligés de travailler au-delà des 35 heures !!!

 

Pour ces smicards ou presque smicards que nous sommes, cela fera plusieurs centaines d’euros d’impôts supplémentaires par an !!!

 

  Mais, heureusement, le Smic a été augmenté :               + 20 euros !

  Mais, malheureusement aussi, la CSG va augmenter :      - 20 euros !

  Résultat final .....................................:     = 0 euro !

 

Agents d’Accueil et de Surveillance : soyons malins !

   

Les heures supplémentaires, ne l’oublions pas, si notre chère Administration nous demande d’en faire, c’est nous qui décidons si elles doivent nous être payées OU si elles doivent être récupérées (c’est la réglementation) ! Alors des heures supplémentaires, pourquoi pas mais à récupérer.

 

Bénéfice net :

 

- 1° : Pas plus d’impôts pour nous.

- 2° : Du temps pour « bricoler en douce » où et quand nous le voulons si nous en avons la possibilité et l’envie!

 

Demain sera ce que nous en ferons aujourd’hui!

 

Paname le 14 Juillet 1789

 

Repost 0