Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 07:00

Moi c'est tout vu - je vote SUPAP-FSU - C

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Info Générale
commenter cet article
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 07:00

Moi c'est tout vu - je vote SUPAP-FSU - B

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Info Générale
commenter cet article
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 07:00

Moi c'est tout vu - je vote SUPAP-FSU - A

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Info Générale
commenter cet article
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 13:35

Mais que se passe-t-il donc dans la Division du 16ème de la DEVE ?

ü  Presque tous les responsables des brigades de la surveillance de cette division partent …..

ü  Les agents de terrain de la surveillance sont de plus en plus désabusés…..

ü  Côté jardiniers…. Ce n’est guère plus brillant !!!

ALORS ?

Pour cerner le problème, procédons par élimination :

 

Mairie du 16ème arrondissement :

Pas de bouleversement politique, pas de nouvelles exigences ….donc, de toute évidence  aucune responsabilité de la mairie du 16ème dans ce climat de suspicion  qui décourage les personnels des parcs et jardins de l’arrondissement.

Le problème ne vient donc pas de la mairie de l’arrondissement !

Division du 16ème arrondissement de la DEVE :

Ces personnels de terrain (ouvriers et agents de la surveillance)  connaissent bien leurs métiers, leurs missions et leurs différents secteurs d’activités, et, pour la grande majorité d’entre eux, ils travaillent depuis longtemps dans le 16ème arrondissement !

Le problème ne vient donc pas non plus des personnels de terrain !!

ALORS ?

Alors, pour le bon fonctionnement du service public et la sérénité des équipes, il est urgent de se poser enfin les bonnes questions !!

De mettre en œuvre les bonnes solutions !!

Il est donc nécessaire de mettre les bonnes personnes au bon endroit !!!!!

 

 

 

Copie pour information à Monsieur le Maire du 16ème.

 

 

 

Paname le 5 septembre 2014

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans DEVE - AAS
commenter cet article
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 20:04

ISVP  REAGISSEZ !

NE SUBISSEZ PLUS !

 

Promotions, nominations, postes réservés, pressions en tout genre…

La conséquence pour de nombreux ISVP en est le découragement et la démotivation !

 

Le SUPAP-FSU n’accepte pas le déclin du corps des ISVP : baisse alarmante des effectifs avec toutes les conséquences que cela impact!!

 

Le SUPAP-FSU vous propose de relever le défi, de se battre avec vous et pour vous sur des revendications claires, raisonnables et adaptées aux besoins du service public.

Trop d’agents sont démotivés et cette phrase entendue ici et là  est symptomatique du malaise : « finalement, maintenant  je viens pour « la tune » le reste c’est trop le bazar, je n’y crois plus ! ». 

Que l’on soit un responsable politique, un responsable administratif ou un syndicaliste responsable, il est urgent de se poser les bonnes questions

 

Insidieusement, depuis quelques années, une ambiance délétère gangrène le corps des ISVP et cela est un grave problème : ce problème doit être traité !

L’administration devrait veiller à ce que l’investissement de celles et ceux qui s’impliquent réellement ne soit plus « cassé », « éteint » parce que de petits intérêts individuels, de carrière et de planques administratives, prévalent trop souvent sur le travail réellement utile, sur le travail réellement fait et bien fait.

 

Pour cela il faut :

  • Que les ISVP soient notés, proposés et nommés aux grades et fonctions supérieures sur la base de critères justes, transparents, sur la manière de servir et que cela soit fait de manière honnête sans considération de copinage ou d’appartenance syndicale. Les appréciations sur la manière de servir ne doivent-être ni malfaisantes ni complaisantes. C’est souvent à ce premier niveau administratif que le copinage ou le « flinguage » commence ! Cela est inacceptable.

 

  • Que les ISVP de terrain, qui sont confrontés aux violences urbaines, puissent bénéficier d’un mécanisme d’avancement accéléré. Cela existe pour les enseignants travaillant dans des secteurs particulièrement problématiques! Cela serait juste et permettrait d’améliorer la carrière des ISVP de terrain sans pour autant porter atteinte au régime indemnitaire des ISVP contraint, pour des raisons physiques, de ne plus être sur le terrain.  Ce point est essentiel.

     

  • Que les ISVP soient pleinement rassurés sur leur avenir professionnel et  la place qui doit être la leur dans une grande Direction capable de s’adapter aux besoins de la société et avec, souhaitons-le, des partenaires sociaux soucieux du collectif et se projetant dans l’avenir.

     

    ISVP il faut aussi que vous sachiez :

     

    Le SUPAP-FSU ne pratique pas la langue de bois : « Demain on rase gratis » nous laissons cela aux                             bateleurs de foire électorale et à celles et ceux qui ont la naïveté de les croire.

     

    Le SUPAP-FSU semble avoir des positions modérées mais il les défend durement.

     

     

    Libre, Solidaire et Combatif est notre devise : c’est notre manière d’être.

     

    Alors, il est grand temps pour vous de renverser la tendance et de reprendre vos carrières en mains.

     

    Pour cela le SUPAP-FSU met à votre disposition :

                    Ses moyens,

                                          Son savoir-faire,

                                                           Sa détermination.

     

    Contactez-nous :

Madame Rosalie PEFOURA Tél. : 06 56 84 15 22

Monsieur Diallo ABDOULAYE (ABD) Tél. : 06 36 04 07 35


 

 

Paname le 11 août 2014

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans DPP - ISVP
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 20:51

SUPAP-FSU

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Info Générale
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 19:52

 

Un agent de la surveillance de la DPP

En poste à la mairie du 1er arrondissement

A été violemment attaqué par trois individus !

 

 

Les faits :

  1. Ce 17 juillet, vers 17 heures 30, un de nos collègues AAS en service accueil et anti-intrusion à l’entrée de la mairie du 1er arrondissement a informé un particulier qui stationnait sa camionnette sur un emplacement réservé aux véhicules de la mairie que pour une livraison cela ne posait pas de problème mais qu’un stationnement durable n’était pas autorisé. L’individu a insulté gravement et très grossièrement l’agent de la surveillance : « t’es qu’une merde et ce que tu fais c’est de la merde… » et a proféré des menaces physiques.

     

  2. Environ une demi-heure plus tard, l’individu est arrivé avec deux comparses et ont tabassé notre collègue, coups de poings, coups de pieds et notre collègue n’a échappé que de justesse à un coup qui aurait pu être mortel car un de ces trois lâches (trois contre un !!) avait saisi un plot de stationnement pour frapper notre collègue à la tête !!!

     

  3. Une course poursuite s’est engagée et un des agresseurs a été rattrapé par notre collègue quelques centaines de mètres plus loin, et, ironie du sort…..devant un commissariat de police !

     

  4. La police devant l’état de notre collègue l’a fait transporter à l’hôpital par les pompiers ou différentes lésions ont été constatées : « entorse, plaies et contusions diverses… » et une ITT de 7 jours a été délivrée.

     

  5. Quelques heures plus tard, vers minuit, notre collègue est sorti de l’hôpital, seul, sans papier, sans téléphone, sans ses clefs, sans ses vêtements civils - car tout était resté dans son vestiaire à la mairie du 1er arrondissement – et, vêtu seulement de son uniforme à la chemise tachée de sang il est rentré chez lui. Il a pu prendre le métro grâce à la générosité d’un agent de la RATP qui lui a fait don d’un ticket !!!!

 

L’administration, soucieuse de la santé d’un fonctionnaire agressé dans l’exercice de ses fonctions lui a téléphoné à l’hôpital pour prendre des nouvelles de sa santé……Mais le problème, c’est que l’administration dont il s’agit, ce n’est pas la DPP :

C’est le commissariat de police !!!!

Un grand BRAVO et merci à la police nationale !

 

 

Agents de la DPP, il faut que vous le sachiez et que vous le gardiez bien en mémoire, notre collègue, et demain cela peut-être vous, après avoir été agressé dans l’exercice de ses fonctions au service de la Ville, après avoir été entendu par la police, transporté à l’hôpital par les pompiers, soigné et autorisé à rentrer chez lui avec attelle et béquille, notre collègue décidément bien seul n’avait toujours pas été contacté par la DPP !

Le lendemain, clopin-clopant, s’appuyant sur sa béquille, notre collègue, a dû retourner à la mairie du 1er arrondissement afin de pouvoir récupérer ses affaires personnelles : papiers d’identité, portefeuille, téléphone, clefs, etc.

Ensuite il a été au commissariat de police faire un dépôt de plainte. Un AASP, qui à ce moment-là se trouvait à la mairie du 1er, a accompagné notre collègue dans sa démarche. Depuis, coté DPP, SILENCE RADIO !!!

Dernière info : notre collègue n’est pas seul, soutenu par sa famille, ses collègues et le SUPAP-FSU il se rétablit lentement du traumatisme, tant physique que psychologique, qu’il vient de subir.

 

Un agent agressé à la mairie du 1er  le 17 juillet…..

Trois CDN agressés dans le 18ème arrondissement le 21 juillet…..

 

Cela fait beaucoup !

Pour ces deux agressions des problèmes de procédures se posent.

Conformément à la réglementation le SUPAP-FSU demande une réunion en urgence du Comité d’Hygiène et de Sécurité de la DPP.

 

 

Le SUPAP-FSU vient d’adresser un courrier à madame la présidente du CHS pour que soit organisé d’urgence une réunion.

Nous vous tiendrons informé des suites données à ces agressions.

Paname le 23 juillet 2014

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans DPP - AAS
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 19:42

Agression de CDN dans le 18ème arrondissement.

Les faits :

Lundi 21 juillet, vers 19 heures 30, trois « CDN » (en fait une AASP et deux CAE !!!) étaient en maraude lorsqu’un groupe de jeunes, armé de casques de moto et d’une batte de baseball, les ont agressés. Les deux CAE ont été blessés dont un assez sérieusement (traumatisme crânien, épaule déboitée et problème de cervicales…).

Questions :

Comment cette circonscription peut-elle mettre en danger des agents en les faisant marauder dans de telles conditions :

  • Des CAE qui, contrairement aux consignes, sortent marauder sans être encadrés par des agents titulaires et qui sont donc insuffisamment expérimentés pour affronter la rue et ses dangers ! Et cela n’est malheureusement pas la première fois, puisque ces mêmes CAE ont, dans cette même circonscription été envoyés en maraude à deux, sans encadrants et sans titulaire !

     

  • Une circonscription qui ne respecte pas, et en toute connaissance de cause, les instructions données et à plusieurs reprises par l’administration aux responsables  de la circonscription Nord!

     

  • Oser envoyer une équipe marauder dans ces conditions et qui plus est deux jours après les émeutes de Barbés qui ont eu des répercussions jusque dans ce quartier (rue Ordonner, bd de la chapelle, aux alentours du square Léon,…) :

     

    Tout cela est d’une totale irresponsabilité!

     

    A plusieurs reprises le SUPAP-FSU a dénoncé la gestion catastrophique de la circonscription nord et dont la conséquence est une véritable hémorragie d’agents et une impossibilité pour la DPP de trouver des CDN volontaires pour travailler dans cette base ! Ce n’est ni les CDN ni le quartier qui sont le problème : c’est l’administration qui, aux postes de responsabilité, ne met pas les bonnes personnes! Et cela est grave!! L’essentiel est dit ! Faudra ‘il un mort pour que l’administration assume enfin ses responsabilités ?

    Nous vous tiendrons au courant des suites de cette affaire.

    Paname le 22 juillet 2014

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans DPP - CDN
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 17:01

Dans le 17ème arrondissement 

Les personnels de la surveillance de la DEVE sont en souffrance !

 

 

Depuis quelques mois l’ambiance au travail se dégrade parmi les personnels de la surveillance  de la division et cela dans toutes les brigades du 17ème arrondissement.

Où se situe donc la cause de ce malaise grandissant et qui commence à ne plus être supporté par les agents et notamment les plus fragiles ?

Les agents sont les mêmes, le public aussi, seul une partie de l’encadrement a changé :
Alors ?

La politique de l’autruche qui consiste à ne pas regarder les problèmes en face, à ne pas vouloir reconnaître que les mêmes causes produisent les mêmes  effets n’est plus tenable !

Démobilisation des agents, arrêts maladie à répétition, déprime, coups de sang et de colères et geste de désespérance qui aurait pu être fatal ! Car oser prétendre que les soucis personnels justifient à eux seuls l’envie de ne plus penser, de ne plus être : c’est cela qui est malhonnête.

Lorsqu’au travail, bêtise, indifférence et autoritarisme hiérarchique se conjuguent, les hommes et le service public en pâtissent.

 

Trop c’est trop !!

Si des décisions judicieuses ne sont pas prises rapidement

La rentrée risque d’être fort  mouvementée !

 

 

Info sociale :

Dans la division des 5ème, 6ème et 7ème arrondissements, malgré le sous-effectif, les bas salaires et un public pas toujours agréable, depuis quelques mois les personnels de la surveillance de la DEVE vont mieux !

Paname le 8 juillet 2014

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans DEVE - AAS
commenter cet article
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 14:50

PERSONNEL DE LA SURVEILLANCE.

DERNIÉRE MINUTE !

 

 

Suite à notre tract d’information de ce mercredi 28 mai, nous vous informons des premières conséquences de l’intervention du SUPAP-FSU en pré-CAP du 22 mai ou nous avons contesté les propositions de nomination faites par la DEVE.

 

La DRH vient de nous informer que 3 AASP sur les 5 proposés par la DEVE pour être nommés au choix au grade de TTPS, lors de la CAP du 4 juin prochain, venaient d’être retirés de la liste des AASP proposés : les 3 collègues retirés de la liste ayant moins de 10 ans d’ancienneté.

 

Une nouvelle réunion des élus des TTPS est programmée pour ce lundi matin à la DRH pour discuter des 3 nouvelles propositions de nomination d’AASP de la DEVE au grade de TTPS.

 

Pour le SUPAP-FSU les critères de choix demeurent inchangés : l’ancienneté dans le commandement d’une part et d’autre part de veiller aussi à ce que dans un corps professionnel ou le personnel féminin est majoritaire que la parité hommes/femmes soit autre chose que des promesses électorales (actuellement plus de 80 % des TTPS de la DEVE sont des hommes).

 

 

PANAME LE 30 MAI

Repost 0