Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 22:42

                 SUPPRESSION DE 30 POSTES À LA DEVE !

            SUPPRESSION DE 30 POSTES DE CATÉGORIE… C ?

                                  Plus de jardins et moins de jardiniers….

                                  Plus de jardins et moins d’A.A.S.…

                                  Plus de jardins mais pas moins de cadres … A!

À ce rythme, bientôt, il faudra que nos attachés et autres cadres supérieurs

prennent la bêche et le sifflet !

Comment ces suppressions se préparent en douce : lorsque des agents quittent la

DEVE (retraite, mutation, décès…) ils ne sont que partiellement remplacés et ainsi des

postes budgétaires sont laissés volontairement vacants pour pouvoir être supprimés,

sans tambour ni trompette, dans une séance du Conseil de Paris ou ni nous ni vous ne

sommes conviés.

La première phase de cette opération d’enfumage consiste à refuser de

communiquer aux syndicats, par corps et par grades, le nombre de postes budgétaires

et le nombre de postes réellement pourvus, car par simple soustraction, nous aurions le

nombre de postes budgétés et vacants et donc à pourvoir !

« On » nous parle de communication ! De transparence ! De Quali-Paris !

D’enquête de satisfaction auprès des agents….. :

                                         Du vent, que du vent, de l’enfumage !

Puisque la DEVE doit rendre des postes budgétaires, pourquoi ces postes

devraient-ils être encore de catégorie C ?

En matière d’économie, car c’est bien de cela dont-il s’agit, la suppression de postes

de cadres A serait, économiquement parlant, plus « payante » !!!

Mais, comme ce sont des cadres A qui décident « qui doit passer à la trappe », ces

cadres protègent leur déroulement de carrière (plus de cadres égal plus de promotions

interne…pour les cadres !!) alors, ces cadres suppriment des postes ailleurs que

chez eux et ces mêmes cadres les suppriment où : chez nous, les agents de base,

dans la catégorie C !

Le SUPAP-FSU demande à tous les syndicats de s’unir pour demander des

explications à la DEVE :

- Quels postes budgétaires ?

- Dans quelles catégories : A, B ou C ?

- Dans quels corps, quels grades ?

- Dans quels services ?

- Dans quels ateliers, brigades, bureaux ?

Nous ne demandons pas à la DEVE la confirmation du nombre de postes qui doivent

être supprimés : cela nous le savons avec certitude. La malfaisance est déjà en action.

Le SUPAP-FSU propose à tous les autres syndicats de s’unir pour défendre les

emplois à la DEVE et plus précisément les emplois des agents des catégories C et B.

Pas de dispersion, pas de catalogue revendicatif à rallonge, restons concentrés sur

l’essentiel :

- Refusons la suppression de ces 30 postes !

- Si des postes doivent être supprimés :

                         Que se ne soit pas des postes de catégories C ou B !

- Refusons la suppression de ces postes, les plus utiles aux usagers/contribuables

   de nos jardins.

                         Pas de suppression de postes d’agents de catégories C ou B !

Les personnels de catégorie C et B ne comprendraient pas comment les syndicats de la

DEVE pourraient ne pas s’unir sur un tel dossier :

L’UNITÉ DE TOUS LES SYNDICATS EST INDISPENSABLE !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Archives DPP
commenter cet article

commentaires