Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 19:06

REUNION DE LA COMMISSION HABILLEMENT DE LA DEVE

 

Vendredi 16 mars 2012

 

Liste des participants

 

Pour la DEVE :

 

M. CONSTANT, adjoint à la directrice chargé de la coordination technique,

M. FAUDOT, chef du Service des Ressources Humaines (SRH)

Mme SAUPIN, chef du Bureau des Relations Sociales (BRS)

Mme MELLINA GOTTARDO, adjointe au BRS

Mme HAYER, référente Habillement

M. DANIEL, chef du service des cimetières

M. BORDAIS et Mme LEFORT, Service Exploitation des Jardins

Mme VALIERGUE, adjointe au chef de la Division du Bois de Vincennes - Service de l’Arbre et des Bois

M. MONGE, adjoint au chef de Service des Sciences et Techniques du Végétal

M. MERRHEIM, chef du Bureau de la Prévention et des Risques Professionnels

M. ESTEVE, adjoint au chef du Bureau de la Prévention et des Risques Professionnels

 

Pour la DILT :

 

M DAVY-BOUCHENE, sous – directeur de l’immobilier et de la logistique

M SIFANY, chef du Bureau de l’Habillement

Mme EL-KHANI, adjointe au Chef de Bureau de l’Habillement

Pour les représentants du personnel, membres du CHS :

M. LE BRETON (CGT)

M. VASSEUR (CGT)

M. LEROY (UCP)

Mme LANDESQUE (CFDT)

M. CASSAN (CFDT)

M. CAUCHIN (UNSA)

M. SAADI (UNSA)

 

Experts :

Mme BRIAND (CGT)

M. NOIREL (UNSA)

M. RAINE (UNSA)

M. N’DIAYE (SUPAP)

M. JEANNOT (SUPAP)

 

M. Constant ouvre la réunion et indique que l’ordre du jour de la dernière commission

habillement qui s’est tenue en 2003 ne concernait que la dotation vestimentaire des

bûcherons-élagueurs et des jardiniers et ATEE (Adjoint Technique Entretien d’Espace).

L’ordre du jour de la réunion de cette commission concerne tous les métiers,

hormis ceux d’architecture.  

 

L’UNSA remercie la DEVE et le Bureau de l’Habillement pour la visite organisée au magasin

d’habillement qui a permis d’apprécier le travail effectué pour les agents.

 

Le SRH présente un power-point reprenant l’évolution des dotations vestimentaires des

personnels de la DEVE depuis la dernière commission habillement. L’ensemble des OS

reconnaît les améliorations introduites depuis plusieurs années, ce qu’illustre bien le

power-point. La CFDT souligne que les tenues sont beaucoup plus portées par les agents

ce qui est un signe positif.

 

M. FAUDOT rappelle le processus d’amélioration continue des prestations d’habillement

depuis 2003 et précise que l’objectif de cette réunion est d’acter officiellement les

changements intervenus depuis la dernière commission et de recueillir les suggestions des

représentants du personnel. M. CONSTANT réaffirme que, dans ce domaine, le travail doit

être continu car il reste des choses à faire et que la réglementation en matière d’hygiène et

de sécurité évolue régulièrement.

 

LES AGENTS D’ACCUEIL ET DE SURVEILLANCE (AAS)

 

Cohérence de la tenue

 

L’UNSA indique que plusieurs avancées notables ont été constatées ces dernières années

telles que la cravate anti-agression, les bottines d’hiver homme, une parka de meilleure

qualité, chaude et de la couleur souhaitée par les agents, un modèle de casquette plus

souple. Mais il est maintenant nécessaire de rechercher une tenue plus cohérente et mieux

adaptée aux fonctions exercées. Dans cette optique, le syndicat propose d’introduire des

polos manches longues et manches courtes en remplacement des chemises et chemisettes,

plus longues à repasser et moins confortables. L’UNSA propose éventuellement un panachage

chemise/polo selon les services (SEJ et cimetières) ou des fiches de dotation distinctes. Les

polos pourraient être dans les tons bleus, à déterminer.

 

L’UNSA insiste sur le fait que pour les agents, la notion de confort est très importante puisqu’ils

ont l’obligation de porter leur tenue de travail tous les jours. Elle insiste également sur les

fonctions différentes exercées par les agents d’accueil et de surveillance selon qu’ils sont en

poste en mairie, dans les cimetières ou dans les jardins. Pour les uns, une image plus stricte

reste de rigueur, pour les autres, on pourrait évoluer vers une image plus sportwear. En outre,

le métier d’agent d’accueil et de surveillance ne se limite pas à l’accueil du public, il convient

donc de trouver un juste équilibre entre les différentes fonctions qu’il doit assumer. Il rappelle

que d’autres organismes comme la RATP, la  Police ou la Gendarmerie ont modernisé leurs

tenues.

 

Le SRH veille au plus grand confort des tenues de travail de ses agents, mais précise qu’une

telle évolution porte également sur l’image que la Ville souhaite donner des AAS aux parisiens.

Cette question ne peut pas être traitée au seul niveau de la Direction, mais à celui des élus.

Le service des cimetières précise qu’il n’a pas de position arrêtée sur cette question, du

moment que la qualité des vêtements est compatible avec l’image d’accompagnement des

familles en deuil. Il n’est a priori pas opposé au port de polos par les agents situés aux portes

des cimetières. Pour les agents de convoi, en revanche, cela n’est pas envisageable. L’UNSA

est d’accord sur la nécessité d’une présentation impeccable lors des cérémonies funéraires.

 

Bonnet

Le SUPAP-FSU demande l’attribution de bonnet pour les AAS et la CGT indique qu’il devrait être

distribué à tous les agents travaillant en extérieur.

 

Blouson

L’UNSA attire également l’attention sur le manque de vêtement demi-saison : les agents n’ont

d’autre alternative que la parka doublée polaire, trop chaude aux intersaisons et le pull, trop

léger. Elle indique que les agents de la DPP touchent un blouson et une parka indépendants.

La DILT indique qu’elle va travailler sur un blouson.

 

Pantalon

Faute de poches adaptées dans le modèle actuel, le SUSAP-FSU souhaiterait qu’on dote les

agents d’un pantalon type treillis dans lequel ils pourraient glisser leurs carnets de PV.

 

Le pull  

L’UNSA insiste sur la périodicité de 3 ans beaucoup trop longue du pull pour un port quotidien

par l’agent pendant 8 à 9 mois de l’année. Le syndicat demande que la périodicité soit ramenée

à 2 ans. Le SUPAP-FSU souhaiterait que le modèle du pull des AAS évolue vers un pull à col

rond. Sur la question de la périodicité, le SRH souligne que des évolutions en matière de

renouvellement des dotations sont possibles mais que, compte tenu des budgets alloués, toutes

les demandes ne peuvent être satisfaites et il est nécessaire de définir des priorités. C’est ainsi

que l’enveloppe supplémentaire accordée par le Secrétariat général a été consacrée au

doublement de la dotation en pantalons des AAS, jugée prioritaire.

 

Les chaussures hiver femme  

L’UNSA demande des précisions sur l’état d’avancement de ce problème.

Le SRH répond qu’une réunion avec les organisations syndicales doit se tenir la semaine

suivante au BH pour retenir ou non l’intégration dans la dotation des agentes féminines du

modèle « magnum basse ».

 

NB : cette réunion s’est tenue le 30 mars. Le modèle a été validé, sous réserve du test lancé à

cette occasion avec les personnes présentes.

 

Les gants  

L’UNSA intervient sur le problème des gants, peu adaptés car pas assez chaud et pas assez

souples, notamment lors de la fermeture des grilles.

Jupe  

A la demande de l’UNSA, le SRH confirme que les femmes continueront d’avoir le choix entre

pantalon ou jupe.

Casquette ou calot

L’UNSA doute que le calot soit encore porté par les agents dans les cimetières compte tenu de

son image un peu vieillotte et ne juge donc pas pertinent sa distribution systématique.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Archives DPP
commenter cet article

commentaires