Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 08:38

L’ENTRETIEN ANNUEL

DE NOTATION, OU D’EVALUATION, OU LES DEUX …


* L’entretien annuel apprécie les aptitudes professionnelles et doit se dérouler avec bienveillance.

* Il ne doit pas durer plus d’une heure et ne doit pas aborder la vie privée ou la santé !

* pour ceux qui sont déjà concernés par le nouveau dispositif d’évaluation : un objectif ne doit être fixé
qu’avec la définition et la mise à disposition des moyens nécessaires à sa réalisation.

* pour la partie formation de l’entretien la règle est la suivante : l’agent évalué « identifie » les formations qui l’intéressent et l’agent évaluateur « propose » les formations qui serviront les objectifs à atteindre. Cela implique qu’en cas de désaccord c’est l’avis de l’évaluateur qui sera retenu et, au final, c’est la direction qui reste décisionnaire du plan de formation. Il pourra être demandé aux agents d’utiliser leur DIF (droit individuel de formation dont le nombre d’heures figure sur le bulletin de paye de juin). Attention : il s’agit d’un droit, surtout pas d’une obligation d’utiliser ce droit pour suivre une formation qui ne vous intéresse pas.

* l’expression par les agents de leurs souhaits professionnels, ne doit jamais devenir un moyen détourné d’imposer la mobilité ou le départ à la retraite.

* Pour la question des promotions la DRH conseille aux évaluateurs « d’être vigilants à ne pas répondre systématiquement de manière positive » aux souhaits des agents. Certes c’est mieux que de faire croire et laisser croire à des promesses de gascon et rien ne vaut une bonne explication sur les conditions selon lesquelles un souhait de promotion, peut avoir des chances d’aboutir.

Le SUPAP-FSU rappelle que le rôle d’un encadrant et d’une DRH, c’est aussi de veiller à assurer à ses collaborateurs une évolution de carrière. C’est le sens de notre combat pour des ratios de promotions de 100 % !

Il nous reste à rêver que chaque notateur soit doté du talent qui permet d’évaluer avec justesse le travail de ses collaborateurs, ainsi que de la nécessaire capacité à se remettre lui-même en question.

Il nous reste à lutter pour un service public de qualité, en fonction des capacités individuelles, collectives et dans le respect de chacun.


Bon courage et n’hésitez pas à nous contacter !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires