Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 18:16

DPP : NOTATION 2012 : de pire en pire !!!!

 

La DPP est-elle toujours une direction de la Ville de Paris ?

Très franchement, on peut se le demander ?

 

Impensable, dans aucune des autres directions de la Ville, le SUPAP-FSU est obligé d’intervenir auprès de l’Adjointe sectorielle pour que les responsables de la DPP respectent la règle commune applicable à tous les fonctionnaires municipaux en matière de notation !! Pour beaucoup moins grave que cela des fonctionnaires, de catégorie C, sont sanctionnés par cette Direction !

 

La règle commune à tous les fonctionnaires de la Ville de Paris est la suivante :

« C’est le supérieur hiérarchique de l’agent avant le 31 mai de l’année en cours qui doit noter l’agent ».

 

Les actuels responsables de la DPP, prétendent faire noter les agents par les supérieurs hiérarchiques mis en place depuis le 1er juillet 2012 ! Ces mêmes « responsables » osent dire aux notateurs : « ne vous occupez pas du vade-mecum de l’encadrant…. » !

Une notation faite par un chef qui n’était pas le chef au 31 mai de l’année de référence (2012) est entachée d’irrégularité et fera donc l’objet de recours en CAP et plus si nécessaire !

 

Les actuels responsables…. de la DPP, prétendent se couvrir en appliquant le paragraphe 2 d’une note de l’ex Directrice de la DPP, Marie LAJUS.

 

Extrait de la note de service de Marie LAJUS du 9 août 2012 :

 

…..Compte tenu de la nouvelle organisation territoriale de la direction, et concernant la sous-direction de la tranquillité publique, les primo-notateurs seront les chefs d’équipe (de base ou d’unité), le chef de pôle pourra ajouter une mention manuscrite dans le même cadre sur la manière de servir de l’agent, le second notateur sera le chef de circonscription et le notateur final sera le directeur adjoint, sous-directeur de la tranquillité publique ou son adjoint. Les agents seront notés par leur hiérarchie dans leur affectation actuelle……

 

Ces dispositions sont illégales, des cadres pourtant qualifiés de supérieurs (administrateurs, attachés etc.) le savent, ils le savent tous et pourtant, plutôt que d’avoir le courage de dire : « non, ce n’est pas règlementaire ». Ils obéissent même si pour cela ils ne respectent pas le droit, surtout des plus faibles ! Lamentable !!!

 

S’ils persistent, nous sortirons le problème de la DPP.

Paname le 4 octobre 2012

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DEVE-DPP - dans Archives DPP
commenter cet article

commentaires